Recherche franco-allemand sur l’énergie éolienne

energie verte -

Recherche franco-allemand sur l’énergie éolienne

de lecture - mots

Le projet de recherche franco-allemand sur l’énergie éolienne

L’utilisation des éoliennes pour produire de l’énergie à partir du vent est une technologie de plus en plus adoptée. Toutefois, plusieurs contraintes freinent le développement de ce secteur principalement en mer profonde. Ainsi, dans une vision commune, le ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’énergie et du cluster régional français WEAMEC se sont associés pour mettre en place un projet de recherche nommé VAMOS. Le projet VAMOS (pour validation, mesure et optimisation de l’énergie éolienne flottante) est un projet de recherche en énergie éolienne flottante lancée le 17 février qui rassemblera plusieurs partenaires français et allemand afin d’atteindre des objectifs en deux différentes étapes.

Les objectifs du projet

Le projet VAMOS a pour objectif de réduire les coûts liés aux éoliennes offshores flottantes. Ainsi, à travers la réalisation de la campagne dont les résultats permettront de mieux comprendre le fonctionnement des éoliennes offshore flottantes, ce projet permettra de réduire les coûts des turbines et favorisera l’extension et l’adoption de l’énergie éolienne en eaux profondes.

Les partenaires

Ce projet dispose de plusieurs partenaires. Ils sont au nombre de 7 et coopéreront sur une période de trois ans. Il s’agit précisément de :

  • L’université de technologie de Hambourg, Institut de dynamique des fluides et de théorie des navires (TUHH) qui permettra de développer une nouvelle application de méthodes de simulations
  • L’université de Stuttgart, Stuttgart Wind Energy (SWE) se chargera de coordonner les activités.
  • L’École Centrale de Nantes (ECN), Laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique a pour rôle de mesurer l’éloignement des éoliennes et se chargera des traitements de données.
  • Sowento GmbH se chargera d’améliorer les performances opérationnelles du système flottant.
  • GL Garrad Hassan Deutschland GmbH, UL International GmbH et Ideol, en tant que partenaires associés.

 

Etapes de réalisation

Le projet VAMOS sera mené sur deux principales étapes qui sont : la campagne de mesure et l’étude de validation.

  • Campagne de mesure

Cette phase se déroulera sur l’éolienne offshore française nommée FLOATGEN sur une période de 6 mois. Elle aura recourt à la technologie flottante Damping Pool mise en place par Ideol. L’éolienne sera équipée de deux systèmes de mesure de vent conçu par la technologie Lidar. Cela permettra de collecter des données sur le vent incident et le sillage.

En effet, cette étape sera réalisée à travers le Projet FLOATEOLE financé par WEAMEC. Ce projet consiste à combiner plusieurs expérimentations afin de déterminer l’impact de l’effet de la houle sur le comportement aérodynamique des éoliennes flottantes et sur le développement de leur sillage. Cela permettra de proposer des modèles adaptés aux éoliennes flottantes afin de réduire l’effet des interactions de sillage sur les éoliennes et mer profonde. 

  • Etude de validation

C’est la dernière phase du projet. Il s’agira d’effectuer une comparaison des informations collectées sur le vent incident et le sillage avec les résultats de simulation.

Impacts technico-économiques du projet

La réalisation de ce projet provoquera une réduction des coûts relatifs à l’installation des éoliennes en eaux profondes. Il y aura donc la possibilité d’exploiter de grande surface maritime sans crainte de profondeur. Tout ceci concourt à un meilleur positionnement de l’énergie éolienne et à sa promotion.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.