Support 7j/7j - 24h/24h

📞 02 44 84 20 10  ✉️ contact.innovatik@gmail.com

Livraison Gratuite ! 

Eolienne verticale

Publié par Ludovic Maire le

 

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes décident d’utiliser exploiter les énergies renouvelables et cela dans le but d’adopter une attitude écologiquement responsable. Souvent, les énergies renouvelables servent à fournir de l’énergie e réduisent la production de gaz à effet de serre. Parmi les méthodes utilisées avec l’énergie renouvelable, nous pouvons citer les éoliennes. Dans cet article, nous serons un peu plus penchés sur un type d’éolienne à savoir : l’éolienne verticale. A quoi ressemble-t-elle ? Quels sont ses avantages ?

Apparence de l’éolienne verticale

La technologie de l’éolienne verticale existe depuis le XXème siècle. L’éolienne verticale a un aspect assez simple.

Elle est constituée d’un rotor. Le rotor est une parie mobile d’un mécanisme rotatif. Sur l’éolienne verticale, il est une voilure tournante. Ce rotor est installé sur une tige qui est positionnée verticalement.

Différents types d’éoliennes verticales

Il existe en tout trois grands types d’éoliennes verticales à savoir : l’éolienne Darrieus, l’éolienne verticale Savonius et l’éolienne à voilures tournantes.  Ces nouvelles technologies fonctionnent toutes de manière différente.

Cependant, ces technologies ont permis de concevoir de nouvelles innovations en matière d’éolienne verticale. En voici quelques-unes : Novéol, VisionAir, Quinta20 et l’arbre à vent de NewWind.

Comment fonctionne l’éolienne verticale ?

Le principe de fonctionne de l’éolienne verticale change selon son type.

Tout d’abord, parlons du premier type : l’éolienne Darrieus. Ce type d'éolienne est l’œuvre d’un ingénieur en aéronautique français qui s’appelle Georges Darrieus, d’où son nom. Elle a été créée en 1931. Son aspect est très simpliste : un axe vertical et des pales hélicoïdales qui sont incurvées. Comme toutes les éoliennes, l’éolienne Darrieus fonctionne grâce au vent. Même à faible intensité, les pales sont entraînées vers l’avant, ce qui va faire marcher le rotor. C’est ensuite l’action du rotor sur le générateur qui va venir fournir de l’électricité.

Ensuite, le deuxième type d’éolienne verticale se conne Savonius. Elle porte le nom de son créateur : Sigurd Savonius. Elle a été créée en 1920 et a déposé son brevet en 1929. Elle est composée d’une tige verticale et de plusieurs paires de pales. C’est au niveau de son fonctionnement qu’elle se différencie des autres types d’éoliennes. En fait, elle ne fonctionne qu’à la condition que le vent vienne souffler dans l’un des demi-cylindres qui la composent. Grâce à cela le rotor est actionné et permet au générateur de produire de l’électricité.

Enfin, le dernier type d’éolienne est l’éolienne verticale à voitures tournantes. Par rapport à ces prédécesseurs, cette éolienne est plus récente car elle a été créée en 2006. Son inventeur est Pierre Dieudonné. Elle ne possède pas de rotor. En fait, elle fonctionne via un courant électrique fourni par le générateur.

Avantages de l’éolienne verticale

A la différence de l’éolienne horizontale, l’éolienne verticale présente beaucoup d’avantages. Tout d’abord, son design est très minimaliste. Cela fait que l’éolienne verticale n’est pas encombrante, ni désagréable à l’œil. Ensuite, l’éolienne verticale est silencieuse, ce qui fait qu’elle est parfaite sur une toiture. Enfin, il n’y a pas à se soucier de la force des vents. En effet, des vents de faible intensité suffisent à la faire marcher.


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →