Eolienne verticale auto construction

de lecture - mots

La préservation de l’environnement, ainsi que des écosystèmes reste un enjeu de taille pour la société d’aujourd’hui. Afin de protéger la biodiversité, plusieurs actions ont été mises en place, notamment en matière d’utilisation d’énergie. En effet, de plus en plus de personnes optent pour les énergies renouvelables. Parmi elles, nous pouvons citer l’éolienne.

Certaines personnes peuvent opter pour des éoliennes déjà construites, tandis que d’autres optent pour l’auto construction d’une éolienne verticale. Dans cet article, nous allons nous axer sur le deuxième sujet. Pour une auto construction, le type d’éolienne le plus prisé est le Savonius. Comment construire une éolienne verticale ?

Pourquoi opter pour l’auto construction d’une éolienne ?

Tout d’abord, l’auto construction d’une éolienne permet de faire une activité manuelle et créative. Grâce à l’auto construction d’une éolienne à axe verticale, il est possible d’acquérir plusieurs capacités et un savoir-faire manuel comme la soudure, la menuiserie ou autres.

De plus, l’auto construction d’une éolienne permet de bénéficier de nouvelles connaissances et d’approfondir celles déjà présentes dans le domaine de la mécanique, de l’électronique, de l’aérodynamique, de l’électricité et autres.

Quels sont les composants nécessaires ?

Afin de construire une éolienne à axe verticale, il est nécessaire de rassembler tous les composants.

Le premier composant obligatoire à avoir est la génératrice. Il est possible de la fabriquer grâce à des aimants, ainsi qu’une série de bobines. C’est le composant le plus simple à construire.

Le deuxième composant nécessaire est la batterie. La batterie permettra de stocker l’énergie lorsque celle-ci est trop importante. Elle la transforme ensuite en énergie alternative. Afin de choisir une bonne batterie, il est nécessaire de prendre en compte sa charge totale en courant, le nombre de jours d’autonomie, ainsi que la température.

Le troisième composant est le régulateur. Le régulateur a pour rôle de protéger les batteries, et prévenir les risques de surcharge. Les critères à prendre en compte sont la tension nominale, le courant d’entrée et le courant de sortie.

Le quatrième composant est l’onduleur. L’onduleur vient puiser l’énergie stockée dans les batteries pour la transformer en courant alternatif. Cela permettra alors de satisfaire les besoins en énergie, et ce même si l’intensité du vent est faible.

Comment entretient-on une éolienne verticale ?

Il est primordial de bien entretenir une éolienne, afin de lui permettre d’avoir une longue durée de vie. Les risques de casses sont aussi diminués. La vérification du matériel doit se faire en automne et au début du printemps. En effet, lors de ces périodes, l’intensité du vent est plus élevée que pendant le reste de l’année.

Pour bien entretenir une éolienne à axe verticale, il faut vérifier son bon fonctionnement. Ensuite, il faut effectuer une vidange annuelle de la boite de vitesse. Après, il faut souvent resserrer les écrous et les boulons, qui servent entre autres à maintenir l’éolienne. Puis, il faut changer le roulement à billes une fois par an. Enfin, il est nécessaire de vérifier les réglages et repeindre les pales de manière régulière.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.