Les différents types d’éolienne domestique

de lecture - mots

On distingue généralement deux types d’éolienne domestique à savoir l’éolienne horizontale et verticale.

L’éolienne horizontale

C’est la forme la plus utilisée compte tenu de son rendement. Ce qui explique son prix assez élevé. Elle peut capter le vent que ce soit de face ou derrière, à l’aide des pales. La particularité de ce type d’éolienne est sa capacité de s’adapter à la direction des vents. C’est ainsi qu’elle arrive à collecter le maximum d’énergie. Pour pouvoir prendre en charge vos besoins à la maison comme l’éclairage ou l’alimentation des mobiles homes, il est fortement conseillé d’opter pour l’éolienne domestique 1500W. Etant donné que l’éolienne horizontale est très connue, il ne serait pas difficile de trouver un installeur.

L’éolienne domestique skystream 3.7 est actuellement considéré comme l’éolienne domestique la plus performante. Avec une puissance de 2,4 kw, il s’agit de l’éolienne domestique la plus vendue au monde. Elle est caractérisée principalement par son design ultra-moderne et son élégance. Elle présente également de nombreux avantages qu’aucune autre éolienne sur le marché ne possède. Elle est par exemple capable de produire de l’énergie même si la vitesse du vent est faible, elle peut également fournir aux habitations, quasiment 80 %  des énergies nécessaires à son fonctionnement normal, elle ne nécessite aucun entretien particulier. Grâce à cette petite éolienne domestique, le retour sur investissement sera atteint plus rapidement grâce à sa performance.

L’éolienne horizontale présente néanmoins quelques inconvénients. Par rapport à l’éolienne verticale, elle est beaucoup moins résistante et nécessite davantage de renforcement afin d’éviter un dégât en cas de vent violent. Par ailleurs, le déclenchement du matériel ne s’effectue pas immédiatement, mais prendra quelques minutes.

L’éolienne verticale

Ce type d’éolienne fut auparavant utilisé dans les bateaux. Ce qui explique, pourquoi elle résiste autant aux rafales de dent. Par rapport à l’éolienne horizontale, elle présente pas mal d’avantage. D’abord, sa forme verticale lui est déjà un atout important, car cela facilite énormément son installation quel que soit l’endroit. On peut même l’installer sur un toit afin de mieux économiser d’espace. Notons qu’elle convient surtout à ceux qui ont un budget plus modeste. Par ailleurs, elle n’a pas besoin d’un vent violent pour fonctionner normalement.

Lors de l’achat d’une éolienne, il est toujours recommandé de bien vérifier les différentes caractéristiques notamment le rendement, le seuil de déclenchement, la vitesse du vent nécessaire pour son démarrage ainsi que la production annuelle de l’électricité. En général, la vitesse moyenne de vent nécessaire pour le démarrage est de 10 à 15 km/h.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.