Peut-on bénéficier d’une aide financière afin d’installer une éolienne domestique ?

fabriquer une eolienne 1000w -

Peut-on bénéficier d’une aide financière afin d’installer une éolienne domestique ?

de lecture - mots

Depuis le 1er janvier 2020, le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE) est remplacé. Désormais, il est désormais connu comme étant un nouveau Crédit d'Impôt fixe pour les ménages aux revenus intermédiaires et les plus élevés. Ainsi, le CITE à 30 % disparaît pour laisser place à un nouveau CITE fixe.

Si vous vous situez dans les ménages aux revenus intermédiaires et élevés, vous pourrez donc bénéficier de cet aide. Voyons maintenant quelles sont les démarches à effectuer afin d’obtenir cette aide.

La déclaration de revenus
La spécificité du Crédit d’impôt est qu’il s’agit de la seule aide que vous pouvez toucher en effectuant les démarches après la réalisation des travaux. Ainsi, si vous vous lancez tête baissée dans les travaux, mais que vous réalisé, pendant ou après l’installation que le coût revient trop cher ou que vous apprenez l’existence de cet aide après avoir terminé vos travaux, vous pourrez tout de même en bénéficier. En effet, pour être éligible aux autres aides, comme les aides de l’ANAH, ou la Prime Effy, etc. Il faut faire votre demande avant d’avoir signé un devis.

Prenons un exemple concret. Si vous avez fait vos travaux en 2019, alors vous devrez les déclarer en 2020 dans votre déclaration de revenus 2019, comme pour tous autres travaux réalisés. La période de déclaration se déroule entre les mois d’avril et de mai 2020. Ainsi, vous pourrez toucher les aides en 2020 pour des travaux réalisés en 2019.

Comment calculer le montant à percevoir de son crédit d'impôt ?
Désormais, vous pouvez savoir facilement et rapidement si vous êtes éligible au Crédit d'impôt et parfaitement connaître le montant exact de votre crédit d'impôt grâce à Internet. Pour cela, vous pouvez tester un des nombreux simulateurs des Aides et Subventions à la rénovation énergétique que l’on trouve sur des sites officiaux comme ceux du gouvernement ou sur des sites dédiés à la recherche et au calcul des aides d’Etat pour les travaux et les rénovations d’installation des énergies durables.
Les sommes que vous pouvez espérer percevoir sont soumises à des plafonds dépendant de la composition du foyer. Cela veut signifier que pour une personne seule, ce plafonnement s'élève à 2.400 euros, contre 4 800 euros pour un foyer composé d'un couple sujet à une imposition commune. Ces plafonds sont majorés de 120 euros supplémentaires pour toute personne à charge, à condition que ce soit une personne âgée de plus de 65 ans ou d'un enfant.

Quelles sont les dépenses liées à la rénovation énergétique ?
Sur la fiche, le coût total de vos travaux est à indiquer dans la partie charge. Attention cependant car vous devez déclarer les travaux effectués en 2019. Cela veut dire que vous bénéficierez des taux de Crédit d’impôt en vigueur en 2020 et non ceux qui étaient en vigueur en 2019. Il ne faut pas oublier non-plus de déduire le montant des aides reçues en complément du Crédit d'impôt le cas échéant, au risque de fausser vos calculs. Effectivement, vous pouvez cumuler le CITE avec la Prime Effy, les aides de l'ANAH, l'éco-prêt à taux zéro et les aides territoriales, selon certaines conditions.
Enfin, vous pouvez effectuer tous ces calculs sur une version papier ou directement en ligne, selon vos préférences. Pour faire cela, veiller à bien choisir la version complète et dans la partie « Charges ouvrant droit à réduction d’impôt ou à crédit d’impôt ». Enfin, veiller à remplir correctement les éléments « Dépenses en faveur de la qualité environnementale de l’habitation principale » dans la partie prévue à cet effet. De plus, vous serez dans l’obligation d’indiquer les types de travaux réalisés et la somme totale TTC sur cette fiche. Certains travaux n’étant éligibles que sur le matériel, vos factures doivent bien différencier le matériel et la main d’œuvre. Ainsi, le montant de la main d’œuvre n’est pas à reporter, vous ne reporterez sur votre déclaration que le montant du matériel.

Une loi pour encadrer l’autoconsommation

La loi du 24 février 2017 complète le cadre juridique existant et définit les règles en matière d’autoconsommation. De plus, cette loi est pensée afin d’encourager à l’autoconsommation, dans le cadre de la transition énergétique.

Calcul de la puissance et du rendement
Le nombre de kWh récupérée par la batterie de stockage de l’éolienne varie fortement d'une heure à l'autre suivant la présence ou non de vent, ainsi que de sa force. C’est pour cela que toutes les valeurs qui sont données se situent sur les plus grandes échelles de temps, c’est-à-dire en mois et en année. La capacité de récupération d’énergie dépend aussi bien évidemment de la puissance de l'éolienne installée. Et cette puissance de l’éolienne dépend elle de la surface de vos pâles « S ». 

En utilisant la limite de Betz, nous pouvons estimer que la puissance dégagée pour un vent de 3 m/s se calcule de la manière suivante : puissance éolienne = (16/27) *1,2* S * rendement de l’éolienne.

Le rendement de l’éolienne se trouve auprès du vendeur, car il s’agit d’une valeur difficile à évaluer lorsque l’on ne connaît pas les détails de construction de l’éolienne en question. En effet, il dépend de plusieurs paramètres très variables dont la vitesse du vent sur le site d’installation. Néanmoins, on peut tout de même calculer un rendement global moyen correspondant au rapport entre l'énergie électrique produite et l’énergie incidente issue du vent. Ainsi, ce rendement est généralement situé autour de 20 % pour les éoliennes domestiques. Cela vous donnera une valeur moyenne pour vérifier que vos calculs sont bons.

Quelles sont les démarches à effectuer afin de revendre l’électricité au réseau ?

Afin de revendre votre électricité au réseau, il faut tout d’abord effectuer certaines démarches administratives obligatoires. Cependant, de plus en plus de prestataires proposent aux clients de bénéficier d’un service complet qui prend en charge toutes ces démarches administratives afin de vous faciliter l’installation. De plus, il faut garder à l’esprit que le prix de vente de l’électricité reste intérieur au prix auquel nous l’achetons. Nous vous conseillons donc vivement de consommer directement votre électricité et de ne revendre que le surplus produit par votre éolienne domestique.

 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.