Pourquoi installer une éolienne domestique ?

Pourquoi installer une éolienne domestique ?

de lecture - mots

 

En plus d’être une énergie verte, l’éolienne domestique est également d’une énergie gratuite, car l’éolienne convertit l’énergie du vent pour la plupart des machines ou de l’eau pour certaines plateformes offshore en énergie électrique. Vous l’aurez compris, la production se fera également selon les aléas du vent, qui dépend donc des saisons et des régions. 

L’énergie produite peut se stocker, ainsi, vous pourrez profiter de l’électricité verte, y compris les jours où le vent ne se lève pas. Plus encore, vous pourrez revendre le surplus d’énergie créé à des organismes agrées qui pourront revendre à leur tour l’énergie à des consommateurs lambda.

Devons-nous choisir un axe horizontal ou un axe vertical ?
Vous devez vous en douter, installer une éolienne domestique dans son jardin ou l’un de ses terrains est rigoureusement réglementée. Ainsi, nous pouvons citer l’article R 421-2 c du Code de l'Urbanisme qui régule l’implantation d’éolienne dans un sol de jardin ou sur un toit car l’éolienne impact visuellement le paysage urbain et certains modèles, pour les plus grosses capacités de production, nous devons remarquer certaines nuisances sonores.

Ainsi, nous pouvons distinguer deux types d’éolienne, les horizontales et les verticales. Les éoliennes classiques, qui sont horizontales se composent de 3 à 6 pales montées en hélice. Elles sont généralement plus performantes que les verticales, mais doivent se retrouver en face de la force du vent régulier et sur un site subissant peu de turbulences. Ainsi, les régions où les glissements de terrains sont fréquents ou que l’activité sismique et technique est importante sont à éviter. 
Les éoliennes verticales, quant à elle ont le défaut de souffrir d'un déficit de productivité à puissance égale. Cependant, elles peuvent fonctionner lorsque les vents sont faibles ou forts et quelle que soit la direction de ces vents, ce qui est particulièrement pratique. De plus, elles sont généralement les plus esthétiques, ainsi que les moins bruyantes à l’usage. Elles sont donc idéales pour l’installation sur un terrain privé avec voisinage.

De plus, la production d’électricité avec une éolienne ne provoque pas de pollution. Ici, nous parlons en termes de rejets de CO2 ou d’autres particules nocives, y compris les nanoparticules. Pour autant, la production de l’éolienne en elle-même, c’est-à-dire sa fabrication industrielle, nécessite, quant à elle, de l’énergie et des matières premières qui, eux, peuvent impliquer des rejets. Cependant, nous pouvons relativiser cela, car il n’existe, à l’heure actuelle aucune possibilité de production de matériel sans provoquer des rejets polluants. Nous retrouvons cette même problématique dans les énergies provoquant le moins d’émissions comme pour la production des panneaux solaires ou bien les centrales nucléaires, etc.
De plus, l’énergie éolienne est une énergie renouvelable qui utilise la force du vent, qui est inépuisable, notamment en Bretagne. Ainsi, ce n'est pas des ressources dites fossiles comme le gaz ou encore l’uranium pour le nucléaire qui sont des matériaux que l’on récupère directement dans la Terre et qui mettent des millions d’années à se renouveler. Avec l’éolienne, nous n’épuisons donc aucune ressource terrestre, bien au contraire, nous utilisons une force naturelle afin de créer de l’énergie. Il s’agit donc d’un second bon point pour l’éolien en ce qui concerne les bienfaits provoqués sur l’environnement.

Les éoliennes sont-elles 100 % bio ?
Dernier point à évoquer, mais non des moindres, la durée de vie et le taux de recyclage des matériaux utilisés pour construire et installer une éolienne.
La durée de vie d’une éolienne est d’environ 20 ans, ce qui signifie qu’après cette période, il faut remplacer des pièces ou l’éolienne entière. Il faut noter que les modèles récents d’éolienne comportent moins de pièces mécaniques qu’avant il y a donc moins de frottement et moins d’usures. Enfin, les modèles les plus petits avoisinent les quelques centaines à 2.000 watts et coûtent à l'achat de 500 à 2.000 € TTC. À ce prix, il faut ajouter des frais de raccordement qui peuvent doubler, voire tripler le montant initial. Au final, il faut environ calculer un coût total de 25.000 € afin d’avoir une éolienne, ainsi que son installation complète. Le prix est élevé, mais cela vous garantit une éolienne de très bonne qualité et donc durable. 

Quelle rentabilité peut-on espérer avec une éolienne domestique ?
Les prix d’une éolienne domestique dépendent de nombreux facteurs. On peut citer ses caractéristiques techniques, sa puissance, l’importance des travaux d’installation, les coûts du terrain s’il est à niveler, etc. Ainsi, le coût d’une éolienne oscille entre 10.000 et 90.000 €, installation comprise, selon le modèle. Il s’agit donc d’un investissement conséquent. La plupart des particuliers équipés en éoliennes domestiques revendent le surplus d’électricité non consommé à EDF. Cela leur permet d’amortir un petit peu leur achat. Mais la véritable question est de savoir si cet investissement est réellement rentable.

Quel est le rapport coût / gain d’une éolienne domestique ?
Les modèles les plus petits avoisinent les quelques centaines à 2.000 watts et coûtent à l'achat de 500 à 2.000 € TTC. À ce prix, il faut ajouter des frais de raccordement qui peuvent doubler, voire tripler le montant initial. Au final, il faut environ calculer un coût total de 25.000 € afin d’avoir une éolienne, ainsi que son installation complète. Le prix est élevé, mais cela vous garantit une éolienne de très bonne qualité et donc durable. Elle sera également capable de produire entre 4 et 5 kWh. La durée moyenne d'amortissement est d’environ 15 à 20 ans. De plus, le prix de rachat par le réseau varie selon les contrats établis de 0,028 à 0,082 €/kWh sur 15 ans.

Comment savoir si nos calculs sont propices à l’installation d’une éolienne domestique ?
Vous l’aurez ainsi compris, une éolienne ne se présente pas toujours comme étant une solution des plus avantageuse afin de produire sa propre énergie. Le prix de l’installation se situe très souvent au-dessus de 20.000 € et est donc trop élevé pour être amorti par les revenus générés via la revente de l'électricité. À titre de comparaison, l’installation solaire d’un panneau photovoltaïque coûte environ 3 fois moins cher que celle d'une éolienne. De plus, le panneau photovoltaïque générera plus du double en termes de revenus. Il est calculé qu’en moyenne, vous aurez 2.300 € maximum pour le solaire contre 1.000 € maximum pour l'éolien.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.