Support 7j/7j - 24h/24h

📞 02 44 84 20 10  ✉️ contact.innovatik@gmail.com

Livraison Gratuite ! 

Quelles sont les démarches à faire pour obtenir des aides pour l’installation de son éolienne domestique ?

Publié par Ludovic Maire le

L’installation d’une éolienne domestique s’avère être un gros investissement et le retour sur investissement est également incertain. Cependant, afin de vous soulager de quelques frais et de pouvoir obtenir un rendement plus rapide, vous pourriez bénéficier de certaines aides pour réduire le prix à l’achat de votre éolienne.

Avant de vous embarquer dans de longues et pénibles démarches administratives, remplies de dossiers à monter et de papier à remplir pour vos demandes d’aides, il faut vous assurer que vous y êtes bien éligible.

Pour cela, il existe de nombreux simulateur que l’on peut trouver en ligne. Dans ces simulateurs, vous aurez à répondre à une série de questions vous concernant et concernant vos finances. Au terme de ces questions, vous serez si vous êtes éligible ou non à une aide d’Etat.

Voyons désormais une de ces aides, le crédit d’impôt 2020.

En effet, depuis le 1er janvier 2020, le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE) est remplacé. Désormais, il est désormais connu comme étant un nouveau Crédit d'Impôt fixe pour les ménages aux revenus intermédiaires et les plus élevés. Ainsi, le CITE à 30 % disparaît pour laisser place à un nouveau CITE fixe.

Si vous vous situez dans les ménages aux revenus intermédiaires et élevés, vous pourrez donc bénéficier de cet aide. Voyons maintenant quelles sont les démarches à effectuer afin d’obtenir cette aide.

La déclaration de revenus
La spécificité du Crédit d’impôt est qu’il s’agit de la seule aide que vous pouvez toucher en effectuant les démarches après la réalisation des travaux. Ainsi, si vous vous lancez tête baissée dans les travaux, mais que vous réalisé, pendant ou après l’installation que le coût revient trop cher ou que vous apprenez l’existence de cet aide après avoir terminé vos travaux, vous pourrez tout de même en bénéficier. En effet, pour être éligible aux autres aides, comme les aides de l’ANAH, ou la Prime Effy, etc. Il faut faire votre demande avant d’avoir signé un devis.

Prenons un exemple concret. Si vous avez fait vos travaux en 2019, alors vous devrez les déclarer en 2020 dans votre déclaration de revenus 2019, comme pour tous autres travaux réalisés. La période de déclaration se déroule entre les mois d’avril et de mai 2020. Ainsi, vous pourrez toucher les aides en 2020 pour des travaux réalisés en 2019.

Comment calculer le montant à percevoir de son crédit d'impôt ?
Désormais, vous pouvez savoir facilement et rapidement si vous êtes éligible au Crédit d'impôt et parfaitement connaître le montant exact de votre crédit d'impôt grâce à Internet. Pour cela, vous pouvez tester un des nombreux simulateurs des Aides et Subventions à la rénovation énergétique que l’on trouve sur des sites officiaux comme ceux du gouvernement ou sur des sites dédiés à la recherche et au calcul des aides d’Etat pour les travaux et les rénovations d’installation des énergies durables.
Les sommes que vous pouvez espérer percevoir sont soumises à des plafonds dépendant de la composition du foyer. Cela veut signifier que pour une personne seule, ce plafonnement s'élève à 2.400 euros, contre 4 800 euros pour un foyer composé d'un couple sujet à une imposition commune. Ces plafonds sont majorés de 120 euros supplémentaires pour toute personne à charge, à condition que ce soit une personne âgée de plus de 65 ans ou d'un enfant.

Quelles sont les dépenses liées à la rénovation énergétique ?
Sur la fiche, le coût total de vos travaux est à indiquer dans la partie charge. Attention cependant car vous devez déclarer les travaux effectués en 2019. Cela veut dire que vous bénéficierez des taux de Crédit d’impôt en vigueur en 2020 et non ceux qui étaient en vigueur en 2019. Il ne faut pas oublier non-plus de déduire le montant des aides reçues en complément du Crédit d'impôt le cas échéant, au risque de fausser vos calculs. Effectivement, vous pouvez cumuler le CITE avec la Prime Effy, les aides de l'ANAH, l'éco-prêt à taux zéro et les aides territoriales, selon certaines conditions.
Enfin, vous pouvez effectuer tous ces calculs sur une version papier ou directement en ligne, selon vos préférences. Pour faire cela, veiller à bien choisir la version complète et dans la partie « Charges ouvrant droit à réduction d’impôt ou à crédit d’impôt ». Enfin, veiller à remplir correctement les éléments « Dépenses en faveur de la qualité environnementale de l’habitation principale » dans la partie prévue à cet effet. De plus, vous serez dans l’obligation d’indiquer les types de travaux réalisés et la somme totale TTC sur cette fiche. Certains travaux n’étant éligibles que sur le matériel, vos factures doivent bien différencier le matériel et la main d’œuvre. Ainsi, le montant de la main d’œuvre n’est pas à reporter, vous ne reporterez sur votre déclaration que le montant du matériel.

Quels sont les justificatifs à joindre au dossier ?
Il n’est pas obligatoire ni même utile de joindre les factures et les devis de vos travaux et de la main d’œuvre à votre déclaration. En effet, il suffit tout simplement de les conserver chez vous en bon état. Vous devrez les conserver, car il se peut que l’administration fiscale vous demande des justificatifs afin de vérifier les déclarations des montants. Si cela arrive, vous serez alors en mesure les présenter.
Voici ce qui doit figurer sur votre facture. La date de la visite préalable du professionnel, les fournitures de matériels dont la TVA, les caractéristiques techniques des équipements installés, la surface d'isolants ou de capteurs posés dans le cas de travaux d'isolation ou d'installation solaire, et la mention du signe de qualité RGE du matériel et du professionnel.

Ainsi, si vous êtes éligible aux aides, il est alors possible de recevoir une réduction d'impôt pour la mise en œuvre de travaux visant à l’installation d’une éolienne domestique afin de produire et de consommer ou de revendre son énergie verte. La réalisation de vos travaux doit avoir pour but d'améliorer l'efficacité énergétique des appareils producteurs d'énergie et la performance thermique de l'habitat en général. 


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →