Quelles sont les types d’éoliennes disponibles pour les particuliers ?

Quelles sont les types d’éoliennes disponibles pour les particuliers ?

de lecture - mots

 

En plus d’être une énergie verte, l’éolienne domestique est également d’une énergie gratuite, car l’éolienne convertit l’énergie du vent pour la plupart des machines ou de l’eau pour certaines plateformes offshore en énergie électrique. Vous l’aurez compris, la production se fera également selon les aléas du vent, qui dépend donc des saisons et des régions. 

Il existe actuellement 2 grands types de modèles, les éoliennes verticales et les éoliennes horizontales. Voyons les différentes caractéristiques de celles-ci.

L’éolienne horizontale est sans doute le type d’éolienne la plus répandue de nos jours. La particularité de celle-ci est qu’elle capte le vent grâce à deux ou trois pales, formant une hélice qui tournent autour d’un mât placé horizontalement par rapport au sol. Il s’agit du type d’éolienne dont s’équipe de plus en plus de maisons, car son rendement est le plus important. Cependant, il faut faire attention, car ce type d’éolienne n’est pas très sensible aux vents faibles et met du temps à se déclencher, car elle s’adapte difficilement aux changements de direction du vent. Mais vous pourrez déclencher une marche manuellement pour palier à ce démarrage lent. De plus, le rendement élevé s’obtient par une puissance du rotor plus important, ainsi, ce type d’éolienne est connue pour être assez bruyante. Il est donc vivement conseillé de l’installer à distance du voisinage.

L’éolienne verticale est beaucoup moins connue du grand public. Cependant, elle a la capacité de capter les vents faibles comme très forts et de nécessiter beaucoup moins de place, contrairement à l’éolienne verticale. Ses pales forment un rotor et tournent autour d’un mât vertical. Il existe trois types de rotor : hélicoïdal, en H et cylindrique. L’éolienne verticale est beaucoup moins imposante que l’éolienne horizontale et elle est souvent installée en toiture, car elle est également très peu bruyante.

Les caractéristiques d’une éolienne de maison 
Une éolienne domestique se situe généralement dans une tranche de puissances nominales comprises entre 0,1 et 36 kW. La machine est de composition assez simple et facilement compréhensible. En effet, elle se compose d'un rotor central, attaché à un axe horizontal ou vertical, enfin, elle est montée en haut d'un mât de hauteur variable selon les modèles. Pour les modèles domestiques, nous nous attarderons sur les modèles d’éoliennes verticales, qui sont les plus utilisées et les plus pratiques. 

Le rotor contient une génératrice dont le but est de transformer l'énergie mécanique provenant du vent en courant très basse tension, qui lui, est sous forme d’électricité consommable. Avant de devenir une énergie consommable, elle passe par un régulateur dont le but premier est de protéger l'installation des surcharges ou des décharges profondes. Ainsi, l’installation de l’éolienne vous assure une sécurité maximale et vous ne risquez pas de provoquer un incendie ni des tensions électriques. Ensuite, un onduleur est raccordé au régulateur afin de permettre d'obtenir un courant alternatif pouvant fonctionner avec tous les équipements domestiques qui ont une capacité de 230 V.

De plus, cette électricité produite peut être dirigé vers des batteries de stockage pour alimenter des appareils TBT comme les luminaires, les systèmes d’alarme, les télévisions, etc. et vous pourrez en profiter quand bon vous semble grâce à ce stockage.

Combien de temps pour installer son éolienne domestique ?

En règle générale, l’installation d’une éolienne de maison prend seulement quelques jours.

Cependant, avant toute installation, le professionnel, qui sera très souvent un artisan devrai choisir un endroit optimal afin de monter votre éolienne. En effet, le choix de l’endroit est extrêmement important car l’éolienne de maison doit s’installer sur un terrain stable, sans risque de glissement de terrain ni d’inondation et dans l’axe principale du vent.

De plus, il faudra choisir un dimensionnement qui satisfait à vos besoins. Pour cela, le choix de l’éolienne, en concertation avec le professionnel et vos objectifs et attentes vis-à-vis de l’éolienne conditionneront ce choix.

Une fois cette étape de dimensionnement faites, vous pourrez enfin installer votre éolienne. Concernant la pose, cela se démarre par la mise en place d’un socle en béton sur lequel sera posée l’éolienne. Ensuite, l’éolienne sera assemblée directement sur le sol, puis levée à l’aide d’un vérin hydraulique. Enfin, la dernière étape constituera à poser l’ondulateur et à effectuer le raccordement au réseau, lié à un compteur pour mesurer la quantité d’électricité consommée ou revendue au réseau si vous décidez de revendre votre énergie ou son surplus.

Quelles sont les démarches à effectuer afin de revendre l’électricité au réseau ?

Afin de revendre votre électricité au réseau, il faut tout d’abord effectuer certaines démarches administratives obligatoires. Cependant, de plus en plus de prestataires proposent aux clients de bénéficier d’un service complet qui prend en charge toutes ces démarches administratives afin de vous faciliter l’installation. De plus, il faut garder à l’esprit que le prix de vente de l’électricité reste intérieur au prix auquel nous l’achetons. Nous vous conseillons donc vivement de consommer directement votre électricité et de ne revendre que le surplus produit par votre éolienne domestique.

Ainsi, en se basant sur ce tarif de rachat et une production annuelle de 12.000 kWh, l’installation génère en 15 ans 14.760 € de revenus éoliens, soit à peine 34 % de l’investissement global.

Voyons désormais les différents types de batteries disponibles pour le marché de l’éolien et comment choisir au mieux la batterie qui correspondra le plus à vos besoins. En effet, pour stocker l’électricité produite par votre système éolienne, vous aurez besoin de batteries de stockage éolien. Ces dernières restituent le courant de manière stable pendant de longues périodes tout en conservant une capacité de cycle de recharge/décharge.

Quelle batterie choisir pour son éolienne ?
Vous pourrez choisir entre deux types de batteries pour votre installation éolienne. Les batteries à charge constante et batteries à charge profonde.

Les batteries à charge constante
Les batteries à charge constante ont pour but de délivrer un maximum d'électricité en peu de temps. Le problème majeur étant qu'elles s’abîment très rapidement à force d'être déchargées. Pour qu'il n'y ait pas de dommages irréversibles, ce type de batteries ne doit pas être déchargé de plus de 2 à 5 %. Ce qui signifie qu’elles doivent être rechargées en continu. En effet, les phases de charge et de décharge engendrent de gros dégâts.

 

 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.