Quels sont les impacts des éoliennes sur l'environnement ?

Quels sont les impacts des éoliennes sur l'environnement ?

de lecture - mots

 

Choisir d’installer une éolienne domestique sur son terrain, très souvent sur son jardin est tout d’abord un choix motivé par la sauvegarde de l’environnement. Il est vrai que produire une énergie verte est très séduisant. Avec une éolienne, nous nous assurons de contrôler encore plus l’impact que nous avons et l’emprunte carbone que nous laissons sur Terre. 

Cependant, est-ce que l’implantation d’éoliennes de maison est-elle aussi saine que nous le pensons ? L’énergie que nous produisons est-elle réellement verte ? C'est là des questions tout à fait légitimes qu’il faut se poser et qui, encore à l’heure actuelle, attisent les débats auprès de la communauté scientifique, des industriels, chez les amateurs d’éoliennes et les écologistes.

Nous allons donc nous positionner ici sur des faits scientifiques et tenter d’ouvrir le débat sur la réalité et la potentialité des impacts que peuvent avoir les éoliennes sur le territoire national.

Voyons tout d’abord les points positifs sur l’environnement.

Premièrement, la production d’électricité avec une éolienne ne provoque pas de pollution. Ici, nous parlons en termes de rejets de CO2 ou d’autres particules nocives, y compris les nanoparticules. Pour autant, la production de l’éolienne en elle-même, c’est-à-dire sa fabrication industrielle, nécessite, quant à elle, de l’énergie et des matières premières qui, eux, peuvent impliquer des rejets. Cependant, nous pouvons relativiser cela, car il n’existe, à l’heure actuelle aucune possibilité de production de matériel sans provoquer des rejets polluants. Nous retrouvons cette même problématique dans les énergies provoquant le moins d’émissions comme pour la production des panneaux solaires ou bien les centrales nucléaires, etc.
De plus, l’énergie éolienne est une énergie renouvelable qui utilise la force du vent, qui est inépuisable, notamment en Bretagne. Ainsi, ce n'est pas des ressources dites fossiles comme le gaz ou encore l’uranium pour le nucléaire qui sont des matériaux que l’on récupère directement dans la Terre et qui mettent des millions d’années à se renouveler. Avec l’éolienne, nous n’épuisons donc aucune ressource terrestre, bien au contraire, nous utilisons une force naturelle afin de créer de l’énergie. Il s’agit donc d’un second bon point pour l’éolien en ce qui concerne les bienfaits provoqués sur l’environnement.

Parlons désormais des aspects négatifs, car il en existe. 

Il y a quelques années, l’éolienne avait le vent en poupe et était la star des salons et l’un des moyens les plus prometteurs de produire de l’énergie verte et renouvelable, assurant une bonne maîtrise de son impact sur l’environnement et sa protection.
Le première point qui revient et nous vous invitons à faire l’expérience en interrogeant votre proche par « que penses-tu des éoliennes ? ». Lorsque vous passez devant une éolienne ou un parc d’éolienne. La réponse qui revient le plus souvent est le sentiment qu’un paysage « gâché » par les éoliennes. Certaines personnes tiennent des propos plus durs en affirmant que les éoliennes sont « moches ».

En effet, nous pouvons expliquer ce style architectural par le fait que pour produire une quantité suffisante d’électricité, il faut plus d’une éolienne. Une éolienne est imposante, et même si elle possède des pales de plusieurs mètres, cela ne suffit pas à capter une quantité de vent suffisant pour produire une énergie conséquente. Ainsi, une éolienne occupe donc énormément d’espace. De plus, il faut une distance réglementaire de 500 mètres entre le mât d’une éolienne et toute habitation voisine et du champ visuel. Enfin, le bruit que produit une éolienne peut aussi être évoqué comme une perturbation, voire une nuisance sonore à proximité de l’éolienne pour les éoliennes les plus puissantes, car plus une éolienne est puissante, plus elle est imposante et produit du bruit.

De récentes études démontrent également que les éoliennes ont aussi un impact sur la faune et la flore locale. En effet, l’altitude peut notamment poser des problèmes pour les oiseaux et les chauves-souris, qui peuvent être percutés par les pales en mouvement. Ces animaux possèdent une très mauvaise vision sur les mouvements et les nuances de couleur. Ce qui signifie que lorsqu’une pale est en mouvement, les oiseaux et les chauves-souris ne les distinguent pas ou pensent pouvoir passer entrer et fonce droit dessus. Sur ce problème causant de nombreuses morts, il existe aujourd’hui des dispositifs de radars permettant de les repousser afin qu’ils contournent l’éolienne. 

Enfin, la biodiversité au pied de l’éolienne peut également être impactée. Ce sont les études menées sur ces impacts au pied des mâts des éoliennes qui ont motivées l’instauration de zones bien précises identifiées afin d’implanter des éoliennes. En effet, vous ne pourrez donc pas installer une éolienne sur le terrain de votre choix. Il vous faudra une autorisation délivrée après la validation de votre terrain et vous ne pourrez pas décider, au dernier moment d’installer dans votre éolienne ailleurs, y compris sur le même terrain. 

Pour éviter ces désagréments, nous vous conseillons de faire valider votre terrain entier afin de pouvoir, au moment de l’installation venue, décider de déplacer le lieu de l’implantation de votre éolienne. En dehors des zones validées, il est donc totalement impossible d’installer une éolienne et encore moins de construire un parc éolien. Seuls les organismes agréent par l’Etat et les ministères peuvent vous délivrer cette autorisation.

Les éoliennes sont-elles 100 % bio ?
Dernier point à évoquer, mais non des moindres, la durée de vie et le taux de recyclage des matériaux utilisés pour construire et installer une éolienne.
La durée de vie d’une éolienne est d’environ 20 ans, ce qui signifie qu’après cette période, il faut remplacer des pièces ou l’éolienne entière. Il faut noter que les modèles récents d’éolienne comportent moins de pièces mécaniques qu’avant il y a donc moins de frottement et moins d’usures. Enfin, les modèles les plus petits avoisinent les quelques centaines à 2.000 watts et coûtent à l'achat de 500 à 2.000 € TTC. À ce prix, il faut ajouter des frais de raccordement qui peuvent doubler, voire tripler le montant initial. Au final, il faut environ calculer un coût total de 25.000 € afin d’avoir une éolienne, ainsi que son installation complète. Le prix est élevé, mais cela vous garantit une éolienne de très bonne qualité et donc durable. 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.